Je vous l’avoue, dit comme ça ce n’est pas très glamour mais si on regarde de plus près cette analogie n’est pas si fausse.
Quand on décide de travailler sur soi, on pousse certaines portes derrières lesquelles il y a outre notre histoire, toutes les expériences douloureuses que l’on a essayé d’enfouir pour continuer à avancer voir même dans certains cas survivre malgré la douleur.
 
Ces expériences douloureuses ont pu donner suite à des croyances limitantes sur soi et le monde qui nous entoure, à des comportements qui peuvent être néfastes pour soi et nos relations et aussi amener une perte de confiance en soi et d’estime de soi.
 
C’est pourquoi je parle de faire le tri, car décider d’aller dans sa poubelle, c’est choisir ce que l’on garde ou pas. Décider ce qui nous définit ou non pour pouvoir ajuster notre regard sur nous-même.
Indirectement, c’est aussi un moyen de reprendre le pouvoir sur sa vie et pour pouvoir faire cela, il peut être bon et nécessaire d’être accompagné.
 
Pour la petite histoire, quand j’étais enfant les études, c’était compliqué pour moi. Pas parce que je n’aimais pas l’école, bien au contraire. Mais les devoirs et les révisions me prenaient un temps fou parce que lors des évaluations, je me plantais et pourtant je savais les choses.
 
J’avais fini par croire que les études ce n’étaient pas pour moi.
 
Ce qu’il faut savoir c’est qu’enfant, j’ai connu le harcèlement scolaire et j’ai découvert des années plus tard en allant regarder dans ma poubelle (j’étais accompagnée pour le faire) qu’inconsciemment je m’autosabotais pour être dans la moyenne du bas pour que les autres aient un truc de moins pour s’en prendre à moi.
 
Attention c’est le mode de fonctionnement que j’avais mis en place et ça ne veut pas dire que chaque enfant qui a des mauvaises notes vit du harcèlement.
 
Il en est qu’aujourd’hui, après ce travail sur moi, j’ai entrepris plusieurs formations que j’ai réussi avec succès et en fait j’ai même découvert que j’étais une touche à tout qui apprenait avec une grande facilité.
 
Je terminerai en vous disant qu’avoir un regard juste sur soi-même, c’est se rendre son pouvoir d’être et se permettre d’évoluer.
 
Avec amour,
 
Cindy 💫
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email